Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 20:06
Notre feuille de route pour le gouvernement d'union nationale

La Tunisie traverse une période difficile et les futures décisions conditionnent pour longtemps son avenir. Notre projet s’inscrit autour de 3 axes majeurs : La sécurité, l’économique et l’environnement.

La sécurité est la clef de voute de la stabilité et de la prospérité du pays. Un plan de vidéosurveillance doit se mettre en place sur plusieurs années afin de couvrir une grande partie des axes stratégiques de la Tunisie.

En matière économique : La simplification du code des investissements et l’adoption d’un guichet unique pour les formalités administratives doivent inciter les entrepreneurs à plus d’audace dans un climat favorable à l’investissement (développement du micro crédit, étude de projet ….)

Le gouverneur doit être l’animateur économique dans une région et doit être jugé sur son action en faveur de la diminution du chômage.

Un plan fibre optique avec une architecture internet qui doit atteindre pour chaque foyer 100 mégabits est le grand projet de la Tunisie du 21ème siècle.

Ce plan fibre optique aura des répercussions sur l’ensemble de l’économie tunisienne et sera un catalyseur de la future croissance et un signal fort pour les investisseurs étrangers.

En parallèle à ce plan, le Ministre de l’Education nationale doit généraliser l’option informatique dès la première année secondaire avec un livre de référence :" Total HTML de Steven Holzner, éditions Eyrolles".

Tous les jeunes de 18 à 25 ans sans emploi sont pris en charge par la formation professionnelle. L’armée tunisienne peut ouvrir au niveau des casernes des ateliers de formation en mécanique auto, Plomberie, électricité ….etc.

Pour les diplômés sans emploi, le Ministre du logement doit créer le métier de diagnostiqueur immobilier à l’image de ce qui existe en France. (Voir notre article :) .

L’Etat doit encourager les diplômés porteurs de projet en favorisant la législation fiscale touchant les incubateurs.

Notre autonomie alimentaire passe par un plan agricole qui doit toucher la région nord-ouest de la Tunisie propice à la culture du blé.

La réforme de la caisse de compensation en une Caisse Générale de Solidarité Régionale, et l’adoption d’une cotisation sociale généralisée sont les pistes d’un assainissement des finances publiques et des déficits sociaux.

Nous pouvons imaginer l’abandon de la forme actuelle de la caisse de compensation et apporter une aide spécifique uniquement aux plus démunis, à ceux qui touchent moins que le Smig et jusqu’à 1.5 fois le Smig.

Cette aide compensatrice et conséquente peut être sous forme d’un crédit d’impôt (un impôt négatif). Nous pouvons transformer la Caisse Générale de Compensation et affecter les montants de cette manière :

½ du montant à l’investissement

½ du montant à la fonction de solidarité

Cette Caisse Générale de Solidarité Régionale(CGSR) sera alimentée par la création d’une contribution sociale généralisée(CSG) qui frappera les revenus d’activité mais aussi les revenus du patrimoine et les produits de placement. Le taux de la contribution sociale généralisée sera : 0.5% pour un revenu mensuel ou une transaction d’un montant supérieur à 1000 dinars et inférieur à 1500 dinars.

1% pour un revenu mensuel ou une transaction d’un montant supérieur à 1500 dinars et inférieur à 2000 dinars.

1.2% pour un revenu mensuel ou une transaction d’un montant supérieur à 2000 dinars.

En matière d’environnement, la priorité est notre indépendance énergétique avec la construction d’une centrale solaire, l’accélération dans la construction des usines de dessalement de l’eau de mer et des usines de traitement des déchets.

La Tunisie doit retrouver sa nature verte avec des villes propres.

Le tourisme doit retrouver son essor avec une politique d’EarlyBooking et des hôtels avec une norme calquée sur le standard international.

Tous nos hôtels doivent être une vitrine de notre artisanat traditionnel.

Dans le secteur du bâtiment, l’Etat doit se lancer dans la construction des immeubles avec les imprimantes 3D.

Cette technologie permettra de construire dans des délais courts tout en maitrisant les couts. L’utilisation du sable du Sahara qui est une source intarissable et qui apporte un confort énergétique qui rappelle les habitations troglodytes.

L’ambition de l’Etat est la lutte contre les poches de pauvreté et l’habitat insalubre. Voici une feuille de route qui peut montrer le chemin à suivre et le grand dessein à atteindre : la dignité de chaque tunisien.

A bon entendeur , salut.

جمال بن جميع

Partager cet article

Repost 0
Published by MoDemTunisien.over-blog.com - dans Articles