Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 22:27

Dans un article publié par Monsieur Walid Khefifi  sur la profusion des partis politiques. Monsieur Khefifi classe le Mouvement Démocrate Tunisien comme un parti qui ne s’adosse pas à une idéologie claire.

Les valeurs du  Mouvement Démocrate Tunisien sont celles de l’humanisme qui placent l’homme au centre de son action.

Vaste  programme, me diriez-vous ?.

A cela on répondra que Tocqueville a bien montré que sans cet appel vers le haut, la démocratie n’est qu’une masse avachie, « un troupeau d'animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger ».

Mais il ne s’agit pas non plus de construire la patrie rêvée des gens sans rêve, toute propre, bien pensante, sans passion, ni conflit  où la soumission est une vertu, la délation un devoir et le journalisme une propagande du parti majoritaire. Vous reconnaissez, je pense à qui je fais allusion.

La société juste ne se construit pas par le haut, par la magie d’un gouvernement, mais par le bas, par l’émancipation des hommes et des femmes, conscience après conscience. Tendre vers l’idéal égalitaire, telle est notre ambition.Ainsi quand on parle des libertés. Concrètement,  on propose une modification de la constitution qui stipule :

A  l’article 1:

« La Tunisie est une République libre, indépendante, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi sans distinction d’origine, de souche, de race, de religion ou de région. »

A l’article 4 :

« ……La devise de la République devient : Liberté, Dignité, Ordre, Justice. »

A l’article 9 :

« L'inviolabilité du domicile, le secret de la correspondance et la protection des données personnelles sont garantis y compris l’accès à l’Internet, sauf dans les cas exceptionnels prévus par la loi et sous l'autorité obligatoire d'un juge d'instruction. » 

A l’article 10 :

« Tout citoyen a le droit de circuler librement à l'intérieur du territoire, d'en sortir et de fixer son domicile ainsi que le droit d’obtenir un passeport. »

A l’article 39 :

« ……Nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels… » 

A l’article 59 :

« Le Gouvernement est responsable de sa gestion devant la Chambre des députés et la chambre des conseillers.

La Banque Centrale de Tunisie est indépendante du gouvernement et doit conduire la politique monétaire dans l'intérêt général du pays. La Banque Centrale de Tunisie est responsable de sa gestion devant la Chambre des députés et la Chambre des conseillers.

La désignation du gouverneur de la Banque Centrale doit avoir l'aval de la majorité  de la chambre des députés et après l'audition de toutes les candidatures. »

 Et à l’article 77 :

« ……Le Président de la République ne peut pas soumettre au référendum la levée des dispositions restrictives prévues à l’article 76 de la constitution à savoir la modification de la forme républicaine de l’Etat, ni la remise en cause des deux mandats présidentiels maximum. » 

Mais face La « Chakchouka politique » à laquelle on assiste et qui  est le fruit de ceux qui ont ignoré le peuple tunisien pendant un demi-siècle en tentant d’étouffer sa soif de liberté et de démocratie. Le Mouvement Démocrate Tunisien croit qu’il ne suffisait pas de brandir une banderole, où débiter un discours creux  et des slogans incantatoires pour avoir un idéal ou avoir raison.

Nous, nous préférons être dans le camp du concret et du pragmatisme. Construire une société responsable et porteuse de valeurs universelles.

A bon entendeur, salut

Partager cet article

Repost 0
Published by MoDemTunisien.over-blog.com - dans Articles